Encore une Café Vert épatant! Avec une vingtaine de participants, nous n’avons presque même pas eu le temps d’entendre chaque personne! Avec de grands remerciements à Tina qui nous a apporté une touche d’expertise, mais aussi merci à chacun des participants pour être venu et pour avoir partagé ses expériences.

Quand il est question de déchets, il semble qu’il n’y ait pas de place pour des tours de magie. Les règles habituelles sont de mise:

REDUIRE, le plus possible, la quantité de déchets que vous générez.

Composter semble très populaire et j’ai trouvé quelques trucs et astuces sur le site de Sidefage.

Pour ceux d’entre vous qui habitent en appartement, pensez à un composteur commun. Il ne devrait pas sentir et diminuez réellement les déchets que vous jetez dans les ordures ménagères.

Pour la machine à laver, certains ont suggéré l’utilisation de ces balles en plastique pour remplacer la lessive en poudre ou liquide. Pour ceux qui les ont essayées, l’avis est partagé:50/50. Ils sont d’accord pour dire qu’elles nettoient le linge mais certains auraient constaté qu’elles abîmeraient les vêtements fragiles. D’autres ajoutent du parfum à la lessive ou aux vêtements qui ne sentent rien et cela les dérange.

Une autre suggestion utile était de couper le bout des tubes contenant du dentifrice, de la pommade pour les mains ou pour le visage quand on n’arrive plus à faire sortir le produit par le côté bouchon — cela vous permettra de vous servir du produit pendant une semaine supplémentaire, ainsi réduisant les déchets tout en économisant de l’argent! En fait, tous les participants au Café vert le font déjà.

RE-UTILISEZ tout ce que vous pouvez.

Phillipe a lancé le débat sur le thème de la réutilisation. La discussion était vive, les suggestions comprenaient les vide-greniers qui sont un excellent moyen de se débarasser d’objets dont quelqu’un d’autre pourra ensuite se servir, et bien-sûr aussi d’acquérir des objets. Toute une panoplie de sites internet ont été mentionnés, à l’instar de Freecycle, ebay, craigslist, anibis, paru-vendu, zannonces et ricardo – sans oublier les annonces gratuites que l’on peut afficher dans pratiquement chaque supermarché en ville.

Agnès voulait savoir si quelqu’un avait une idée où on pouvait faire recharger des cartouches d’imprimante épuisées. Est-ce que quelqu’un aurait une piste ?

Paul s’est renseigné auprès de LJC Multimedia; ils suggèrent d’utiliser des cartouches génériques plutôt que de recharger les cartouches épuisées, car selon eux, on risquerait d’endommager l’imprimante — ce qui ne contribue ni à faire des économies ni à protéger l’environnement!

RECYCLER

Nous avons beaucoup discuté le recyclage – tout le monde ramassais leurs déchets à recycler par les moyens différent avant de les apporter aux conteneurs.  Une personne avait la chance d’avoir les conteneurs à coté de sa poubelle.

REPARER – la quatrième règle de trois

Philippe nous à rappelé que même aujourd-hui on peut beaucoup réparer; de l’électroménager qu’on peut réparer avec les pièces détachées trouvées sur plusieurs sites web – cherchez Google pour « pièces détachées »  (j’ai utilisé 1001piles.com poue le gadgets qui avaient besoin de piles neuves) – jusqu’ à un iPod mort qui on peut faire réparer  au Podspital pres de Plainpalais à Genève.

Pour la reparation d’ordinateurs, essayez LCJ Multimedia dans la Grand Rue, ici à Ferney-Voltaire.